Bilans professionnels Bar le Duc, Verdun, Commercy, Saint Mihiel et Revigny sur Ornain

HORAIRES

Lundi - Vendredi :
9H -17H30
Samedi : 9H - 12H
Permanence Tél :
9H-9H45

ADRESSE

Centre d’Affaires Cœur de Meuse Lieu-dit La Blanche Voie ZID MEUSE GARE TGV 55220 Les Trois-Domaines

CONTACT

Téléphone :
06 85 52 56 64

financement bilan de competence

Comment financer son bilan de compétence en France.

Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, où les carrières évoluent rapidement et où l’adaptabilité est essentielle, investir dans son développement personnel et professionnel est une priorité. Le bilan de compétences est un outil précieux pour faire le point sur sa carrière, explorer de nouvelles opportunités et se réorienter vers un avenir plus prometteur. Cependant, financer un tel processus peut parfois représenter un obstacle pour de nombreuses personnes.

En France, heureusement, il existe plusieurs options de financement accessibles qui permettent à chacun de bénéficier d’un bilan de compétences, quel que soit son statut professionnel ou sa situation financière. Dans cet article, nous explorerons en détail les différentes possibilités de financement disponibles, les critères d’éligibilité et les démarches à suivre pour obtenir un soutien financier dans le cadre de votre bilan de compétences en France.

Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant ou fonctionnaire, découvrez comment vous pouvez concrétiser votre projet de bilan de compétences sans vous soucier des contraintes financières.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet à chaque salarié et demandeur d’emploi de cumuler des heures de formation tout au long de sa carrière professionnelle. Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est crédité en euros et non plus en heures, ce qui offre une plus grande souplesse dans le choix des formations éligibles, y compris le bilan de compétences.

Critères d’éligibilité au CPF

Tous les salariés, les demandeurs d’emploi et les jeunes de 16 à 25 ans révolus peuvent bénéficier du CPF. Les heures créditées sur le CPF peuvent être utilisées pour financer un bilan de compétences à condition que celui-ci soit réalisé par un prestataire agréé.

Démarches à suivre

Pour utiliser votre CPF pour financer votre bilan de compétences, vous devez vous connecter à votre compte CPF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. Une fois connecté, vous pourrez rechercher un prestataire de bilan de compétences agréé et effectuer votre demande en ligne. Une fois votre demande validée, vous pourrez suivre votre bilan de compétences en utilisant les fonds disponibles sur votre CPF.

Le CPF constitue une excellente option de financement pour ceux qui souhaitent réaliser un bilan de compétences tout en bénéficiant d’un soutien financier accessible et adapté à leur parcours professionnel.

Le Plan de Développement des Compétences

Le Plan de Développement des Compétences, anciennement connu sous le nom de Plan de Formation, est un dispositif mis en place par les entreprises pour accompagner le développement professionnel de leurs salariés. Ce plan peut inclure différentes actions de formation, y compris le financement d’un bilan de compétences.

Critères d’éligibilité

Les salariés des entreprises privées et publiques peuvent bénéficier du Plan de Développement des Compétences. Cependant, la mise en place d’un bilan de compétences dans le cadre de ce plan dépend des politiques internes de l’entreprise et de l’accord de l’employeur.

Démarches à suivre

Si votre entreprise propose un Plan de Développement des Compétences, vous devez d’abord vous renseigner auprès de votre service des ressources humaines pour savoir si le financement d’un bilan de compétences est une option disponible. Si c’est le cas, vous devrez suivre les procédures internes de l’entreprise pour faire une demande et obtenir l’accord de votre employeur.

Le Plan de Développement des Compétences est une opportunité intéressante pour les salariés qui souhaitent réaliser un bilan de compétences tout en bénéficiant du soutien financier et du cadre professionnel offerts par leur entreprise.

Aide Individuelle à la Formation (AIF)

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) est une aide financière proposée par Pôle Emploi pour permettre aux demandeurs d’emploi de suivre des formations qui ne sont pas prises en charge par d’autres dispositifs, tels que le CPF. Cette aide peut également être utilisée pour financer un bilan de compétences.

Critères d’éligibilité

Pour bénéficier de l’AIF, vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi. Les critères d’éligibilité spécifiques peuvent varier en fonction des politiques régionales et locales de Pôle Emploi, ainsi que des disponibilités financières.

Démarches à suivre

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous souhaitez financer un bilan de compétences avec l’AIF, vous devez contacter votre conseiller Pôle Emploi pour en discuter. Votre conseiller évaluera votre situation et vous guidera dans les démarches à suivre pour obtenir l’AIF. Une fois que votre demande est approuvée, vous pourrez choisir un prestataire de bilan de compétences agréé et démarrer le processus.

L’Aide Individuelle à la Formation offre une option de financement flexible pour les demandeurs d’emploi qui souhaitent réaliser un bilan de compétences pour faciliter leur retour à l’emploi ou leur reconversion professionnelle.

Financer son Bilan de Compétences avec le Congé de Bilan de Compétences

Le Congé de Bilan de Compétences est un dispositif qui permet aux salariés de s’absenter de leur poste de travail afin de réaliser un bilan de compétences. Pendant cette période, le salarié conserve son salaire et bénéficie d’une prise en charge des frais liés au bilan de compétences.

Critères d’éligibilité

Pour bénéficier du Congé de Bilan de Compétences, le salarié doit avoir au moins cinq ans d’ancienneté dans l’entreprise, dont douze mois dans l’entreprise actuelle, et avoir effectué une année continue ou deux années discontinues en tant que salarié dans l’entreprise. Il doit également avoir formulé sa demande de congé par écrit à son employeur au moins 60 jours avant le début du bilan de compétences.

Démarches à suivre

Pour demander un Congé de Bilan de Compétences, le salarié doit soumettre une demande écrite à son employeur en précisant la période souhaitée pour le bilan de compétences. Une fois que la demande est approuvée, le salarié peut contacter un prestataire de bilan de compétences agréé pour démarrer le processus.

Le Congé de Bilan de Compétences offre une opportunité précieuse aux salariés de prendre du recul par rapport à leur parcours professionnel, d’identifier leurs compétences et leurs aspirations, et de définir des objectifs de carrière clairs. Ce dispositif permet de réaliser un bilan de compétences sans impact financier sur le salaire du salarié.

Financer son Bilan de Compétences avec ses Propres Ressources

Le financement personnel est une option pour ceux qui souhaitent investir dans leur développement professionnel en finançant leur bilan de compétences avec leurs propres ressources financières.

Cette option est accessible à toute personne disposant des ressources financières nécessaires pour couvrir les frais d’un bilan de compétences. Il n’y a pas de critères d’éligibilité spécifiques, mais il est important de prendre en compte le coût du bilan de compétences et de s’assurer que cela correspond à votre budget.

Si vous choisissez de financer votre bilan de compétences avec vos propres ressources, vous pouvez contacter directement un prestataire de bilan de compétences agréé pour discuter des modalités et du coût de la prestation. Une fois que vous avez convenu des termes avec le prestataire, vous pouvez payer les frais du bilan de compétences selon les modalités convenues.

Trouver des Aides Spécifiques pour le Financement du Bilan de Compétences

En plus des options de financement mentionnées précédemment, il existe des aides spécifiques qui peuvent être disponibles selon la situation individuelle du demandeur. Ces aides peuvent provenir de divers organismes gouvernementaux, régionaux ou locaux, ainsi que d’associations professionnelles ou d’organisations caritatives.

Les critères d’éligibilité pour ces aides spécifiques varient en fonction de l’organisme ou de l’association qui les propose. Ils peuvent dépendre de facteurs tels que le statut professionnel, le lieu de résidence, le secteur d’activité, les revenus, ou d’autres critères spécifiques définis par l’organisme ou l’association.

Pour connaître les aides spécifiques disponibles dans votre situation, vous pouvez vous renseigner auprès des organismes gouvernementaux locaux, des associations professionnelles de votre secteur d’activité, ou des structures d’accompagnement à l’emploi et à la formation. Ils pourront vous informer sur les possibilités de financement du bilan de compétences et vous guider dans les démarches à suivre pour en bénéficier.

Quelques exemples d’organismes locaux

Mis à part votre région, voici quelques exemples d’organismes locaux qui pourraient proposer des aides spécifiques pour le financement du bilan de compétences :

Missions Locales : Les Missions Locales sont des structures d’accompagnement dédiées aux jeunes de 16 à 25 ans en difficulté d’insertion professionnelle. Elles peuvent proposer des aides financières pour soutenir les jeunes dans leurs projets de formation et d’emploi, y compris le financement d’un bilan de compétences.

Maisons de l’Emploi et de la Formation (MEF) : Les MEF sont des structures locales qui proposent des services d’accompagnement à l’emploi et à la formation pour les demandeurs d’emploi et les personnes en reconversion professionnelle. Elles peuvent offrir des aides spécifiques pour le financement du bilan de compétences dans le cadre de leur mission d’accompagnement professionnel.

Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) : Les CCAS sont des structures locales chargées de mettre en œuvre les politiques sociales au niveau communal. Ils peuvent proposer des aides financières ponctuelles ou des dispositifs d’aide sociale pour soutenir les habitants dans leurs démarches d’insertion professionnelle, y compris le financement du bilan de compétences.

Associations de Quartier ou de Solidarité Locale : Certaines associations locales peuvent également proposer des aides spécifiques pour le financement du bilan de compétences, en fonction de leurs ressources et de leur mission sociale. Il peut être utile de se renseigner auprès des associations actives dans votre quartier ou votre commune.

Il est recommandé de contacter directement ces organismes locaux pour obtenir des informations précises sur les aides disponibles et les démarches à suivre pour en bénéficier.

Conclusion

Le financement du bilan de compétences en France offre une variété d’options accessibles à différents publics, qu’il s’agisse de salariés, de demandeurs d’emploi, ou d’individus souhaitant investir dans leur développement professionnel. Que ce soit à travers le Compte Personnel de Formation (CPF), le Plan de Développement des Compétences, l’Aide Individuelle à la Formation (AIF), le Congé de Bilan de Compétences, le financement personnel, ou des aides spécifiques proposées par des organismes locaux, chacun peut trouver une solution adaptée à ses besoins et à sa situation.

Le bilan de compétences représente une opportunité précieuse pour faire le point sur sa carrière, identifier ses compétences et aspirations, et définir des objectifs professionnels clairs et réalistes. En investissant dans un bilan de compétences, vous vous donnez les moyens de maximiser votre potentiel professionnel, d’explorer de nouvelles opportunités, et de prendre des décisions éclairées pour votre avenir.

Nous restons disponible pour vous aiguiller dans votre recherche de financement. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations à ce sujet. Votre avenir professionnel est entre vos mains, et le bilan de compétences est un outil précieux pour vous aider à le façonner selon vos aspirations et vos objectifs.

SHARE